Projet


Participation du projet TC Vision au concours "Je Filme Ma Formation 2018"

TCVision est un projet entretenu depuis 2013 du département Techniques de commercialisation de l’IUT lyon 1. Les principaux objectifs sont de réaliser et de diffuser des reportages sur les évènements du département TC et ont un rôle pédagogique pour les étudiants de première année. En 2018, le projet participe au concours Je Filme Ma Formation qui consiste à présenter sa formation dans son établissement.

Ce projet est une aventure que ce groupe motivé et attachant a réalisé.  Nous vous invitons à les découvrir et à découvrir leur projet

Les membres de l’équipe TCVision 2017-2018 :

Photo - Nina Chauleur
Je suis Nina Chauleur, j’ai actuellement 19 ans et j’ai obtenu un bac ES. Je suis présidente du projet TCVision. Je m’occupe de la coordination générale du projet, mais je tiens à préciser que chaque membre réalise des vidéos (film et montage) tout au long de l’année. Je souhaite continuer mes études dans la communication audiovisuelle et digitale ou dans l'événementiel.
Photo - Alexis Eydant
Je m’appelle Alexis Eydant, j’ai 19 ans et j’ai obtenu un Bac STMG. J’ai rejoint l’association TCVision comme Vice-président. Je souhaite poursuivre mes études dans le domaine de la communication et plus précisément si possible dans l’audiovisuel et les médias numériques en licence pour après enchainer sur un Master en Communication.

Photo - Adélaïde Desplaces
Je m’appelle Adélaïde Desplaces, j’ai 19 ans et j’ai eu un bac ES. J’ai rejoint TCVision en tant que secrétaire : je m’occupe de la gestion du rétroplanning, de l’attribution des tâches, j’anime les réunions et rédige les comptes rendus. Par la suite, j’aimerai intégrer un Master en Hospitality Management et j’ai pour ambition de partir à l’étranger.

Photo - Kenza Boutmoudit
Je m’appelle Kenza Boutmoudit, j'ai 19 ans et j'ai eu un bac S. Je suis la trésorière de l'association TCVision. Je m’occupe donc des flux financiers au sein du projet, qui est devenu une association uniquement depuis l’année 2017-2018. Je souhaiterai poursuivre mes études dans un IAE en réalisant une L3 Marketing et Communication.


Photo - Philippine MichelJe m’appelle Philippine Michel et j’ai 19 ans. C’est après avoir obtenu un bac ES que j’ai intégré le département Techniques de commercialisation de l’IUT Lyon 1. Au sein du projet TCVision, je suis en charge de la partie communication. Avec mon binôme Lucile Bourdonnec, nous nous chargeons d’assurer la communication interne comme externe au projet, particulièrement via les réseaux sociaux. Nous nous assurons de diffuser les infos utiles relatives à notre projet avec le compte Facebook de TCV et nous allons également assurer la promotion de notre participation au concours “Je filme ma formation”. Pour la suite de mes études, je souhaiterai réaliser une année à l’étranger dans le cadre d’un DUETI puis intégrer l’école de communication du CELSA.
Photo - Lucile Bourdonnec
Je m’appelle Lucile Bourdonnec, j’ai 19 ans et j’ai eu un bac ES. Au sein du projet TCVision, j’occupe le rôle de responsable communication avec mon binôme Philippine Michel. Après avoir obtenu mon DUT je souhaiterai intégrer une école de commerce pour ensuite travailler dans le domaine de la communication ou de l’audiovisuel.

Photo - Gwladys BoutonJe m’appelle Gwladys Bouton, j’ai 19 ans et j’ai passé un bac ES. Dans TCVision je m’occupe des premières années en duo avec Vincent. J’aimerais plus tard travailler à l’international, ou du moins pouvoir exercer un métier qui me permettrait de voyager ou au moins d’être mobile. Je suis attirée par l’événementiel, la communication/publicité ou encore le marketing, j’aime les métiers qui me permettent de faire travailler ma créativité. J’ai choisi TC parce que le secteur du commerce était celui qui me plaisait le plus et le DUT était la formation qui semblait correspondre le plus.
Photo - Vincent Viscovo
Je m’appelle Vincent Viscovo, j’ai 20 ans et j’ai intégré l’IUT Lyon 1 après un bac STMG. Tout comme Gwladys, je suis en charge des premières années au sein du projet TCVision. Mon objectif professionnel serait de continuer mes études à l’étranger en enchainant sur un DUETI en Allemagne pour pouvoir travailler à l’international, dans l'événementiel ou dans la communication.

Pourquoi avoir choisi le DUT Techniques de commercialisation (Tech de Co) de l’IUT Lyon 1 ?

  • Nina Chauleur : A la sortie du lycée, je n’avais pas d’idée précise sur mon futur et je ne savais dans quoi continuer mes études supérieures. Le commerce est un vaste domaine qui cachait de nombreux éléments à mes yeux. J’ai donc décidé de me plonger dans un DUT complet et reconnu. Le DUT TC à l’IUT Lyon 1 est réputé et semblait me correspondre, il me permettait également de rester dans ma ville natale pour le début de mes études.
  • Alexis Eydant : J’ai choisi de faire un DUT Techniques de commercialisation à l’IUT Lyon 1 car je ne voulais pas me spécialiser directement après mon Bac. Je ne savais pas réellement ce que je voulais faire dans la vie professionnelle et la formation TC permet d’ouvrir beaucoup de portes dans les domaines du commerce, communication, marketing, etc…
  • Adélaïde Desplaces : J’ai choisi TC car c’est une formation complète et professionnalisante en lien avec des secteurs qui m’intéressent depuis le plus jeune âge. Les enseignements qui y sont proposés m’ont permis de développer des connaissances techniques ainsi que des compétences relationnelles qui me servent chaque jour, tant sur le plan professionnel que personnel.

Pourquoi avoir choisi le projet TCVision ? Qu'est-ce qui vous a attiré dans ce projet ?

  • Nina Chauleur : J’adorais faire des montages et réaliser des vidéos avant de venir en DUT TC. J’ai choisi le projet TCVision car il regroupait la technique et la créativité. Cela m’a permis de développer des petites compétences que je développe encore maintenant. Les montages vidéo expriment une créativité différente selon le lieu et le thème. Ils permettent de garder des souvenirs et le projet nous permet aussi de parler de notre formation par la vidéo.
  • Alexis Eydant : J’ai choisi le projet TCVision car depuis toujours je suis attiré par la vidéo, le montage et surtout participer à beaucoup d'événements. J’ai aimé le concept d’alimenter la vie étudiante en postant des vidéos tout au long de l’année pour notre communauté et ainsi garder une trace de nos années TC.
  • Kenza Boutmoudit : J'adore monter des vidéos, créer différents supports et c'est pour ça que j'ai intégré le projet TCVision. J’ai acquis de nombreuses compétences en montage vidéo mais aussi en gestion de comptes ou même en communication. Je souhaite travailler dans le domaine de l’audiovisuel et c’est pour cela que ce projet était parfaitement adapté à mes futurs projets.
  • Philippine Michel : Mon rêve serait de trouver par la suite un emploi en lien avec l’audiovisuel. Depuis petite en effet, je sais que c’est vers cette voie que je souhaite me tourner. Le projet TCVision a donc été une merveilleuse façon de confirmer à nouveau ce désir mais aussi d’évoluer avec une équipe qui avait les mêmes goûts et ambition que moi.
  • Lucile Bourdonnec : Comme d’autres membres de mon équipe, j’aimais déjà réaliser des montages vidéo avant d’intégrer TC. Je me suis donc naturellement orientée vers TCVision, un projet dans lequel j’ai pu énormément m’épanouir.
  • Vincent Viscovo : L’audiovisuel m’a toujours intéressé, et c’est donc en toute logique que je me suis dirigé vers ce projet. Mon principal objectif était d’apprendre à monter des vidéos.
  • Gwladys Bouton : Depuis toute petite je m’amusais à faire des montages vidéo avec mes amis, j’ai toujours aimé marquer des événements en les filmant et les montants, c’était une certaine manière pour moi de garder des souvenirs mais d’une façon plus fun qu’une simple photo. TCVision m’a alors tout de suite attirée, le montage vidéo est presque une passion pour moi.

Qu'est-ce qui s'est passé plus simplement, plus facilement que ce que vous l'imaginiez ?

  • Nina Chauleur : La cohésion au sein de l’équipe est ce qui s’est installé le plus rapidement et le plus facilement. Tous les membres sont impliqués, ils apportent leur touche d’imagination pour divertir les étudiants et assurer le bon fonctionnement du projet. De plus, cette année TCVision a pour but de participer à un concours de vidéo, et nous remarquons que l’équipe n’était pas déstabilisée par ce nouvel objectif.
  • Kenza Boutmoudit : Nous avons très rapidement créé une forte cohésion d'équipe et c'est ce qui fait que le projet fonctionne aussi bien. Je ne regrette pas d'avoir fait ce choix, l'ensemble des tâches et l'équipe en font vraiment un projet complet et intéressant à tout point de vue.
  • Philippine Michel : Notre cohésion d’équipe a été excellente et je pense que nous avons tous donné notre maximum pour mener à bien ce projet.
  • Lucile Bourdonnec : Choisir un projet implique de travailler avec la même équipe durant un an, j’appréhendais quelque peu cet aspect au début de l’année, mais une forte cohésion de groupe s’est vite installée entre les membres et cette année s’est parfaitement bien déroulée.
  • Gwladys Bouton : La cohésion de groupe s’est faite très rapidement comme ont pu le dire les autres membres, on est une équipe qui fonctionne très bien ensemble, et chacun apporte un plus au projet.

Qu'est-ce qui s'est moins bien passé que ce que vous imaginiez ?

  • Nina Chauleur : Il a été plus compliqué pour nous d’assurer un rythme régulier en parallèle de la formation. Nous sommes tous passionnés par notre projet mais il est parfois compliqué de trouver l’équilibre parfait avec les cours.
  • Kenza Boutmoudit : Ce qui a été difficile au sein du projet c’est le respect des délais concernant la publication de vidéos ou les actions que nous avons mis en place. En effet, nous avions fixé un planning et il a été parfois difficile de le respecter.
  • Philippine Michel : Le seul point négatif serait le peu de temps qui nous était accordé à chaque projet et qui a fait que les échéances étaient parfois compliquées à assumer.
  • Lucile Bourdonnec : Le problème que nous avons pu rencontrer et de réussir à mettre en place toutes les idées que nous avions en début d’année.
  • Gwladys Bouton : Tout se passe très bien dans TCV mais si je devais mentionner une chose ce serait : le temps. Il passe très vite, et c’est un projet qui demande, justement, énormément de temps, que ce soit dans l’organisation, dans le montage ou le tournage des vidéos. Nous avons pleins d’idées pour ce projet, nous espérons avoir le temps de toutes les mettre en place.

Referiez-vous ce choix de projet ?
Si vous deviez garder un seul élément de ce projet, quel serait-il ?

  • Nina Chauleur : Il est évident pour moi que je pourrai refaire le choix de TCVision tout au long de ma vie si c’était possible. Je n’arrêterai pas les montages vidéo après le DUT TC et ce projet TCVision m’a beaucoup appris. Si je devais garder un élément du projet, ça ne serait pas forcément le montage vidéo puisque j’ai commencé il y a longtemps et que je continuerai derrière, mais les membres qui composent l’équipe et sans qui ce projet n’aurait pas pu être mené à bien.
  • Alexis Eydant : Si je pouvais, je referais exactement le même projet car il m’a beaucoup apporté et celui-ci m’a permis de me rendre compte que je voulais essayer de travailler dans la vidéo afin d’allier ce que j’aime avec le travail. Si je devais garder un seul élément de ce projet cela serait la cohésion de l’équipe de cette année et c’est ce qui a fait de ce projet une réussite.
  • Adélaïde Desplaces : Le projet TCVision m’a non seulement apporté une maîtrise des outils informatiques mais a aussi développé mon sens des priorités, des responsabilités et mon goût pour le travail d’équipe. Je compte continuer le montage vidéo aussi souvent que j’en aurai l’occasion car c’est une activité très enrichissante. Je garderai un excellent souvenir de l’année passée à mener à bien ce projet et j’espère rester en contact avec l’équipe le plus longtemps possible.
  • Kenza Boutmoudit : Si je devais choisir à nouveau un projet, je choisirais TCVision sans hésiter, je garde un très bon souvenir de cette année et de tout ce qu’elle a pu m’apporter autant sur le plan personnel que professionnel.
  • Lucile Bourdonnec : Je continuerais ce projet encore de nombreuses années tant il me tient à coeur et si je ne devais garder qu’une chose de ce dernier, ça serait l’équipe de TCVision et la bonne ambiance présente entre nous.
  • Vincent Viscovo : Ce projet m’a beaucoup plu, que ce soit l’ambiance entre les membres de l’équipe ou les compétences que j’ai pu acquérir durant cette année. Participer au concours Je Filme Ma Formation dans le but de promouvoir la formation “Techniques de Commercialisation” était un challenge que nous nous étions fixés et que nous avons su mener à terme. Je suis très satisfait du travail que chacun a accompli cette année et la manière dont le projet a évolué depuis septembre. C’est pourquoi je le referais sans hésiter.
  • Gwladys Bouton : Je referai ce choix de projet mille fois s’il le fallait, c’est vraiment un projet qui me tient à cœur et je pense que c’est le cas pour tous les membres de mon équipe. Si je devais garder un élément, je garderais, le montage vidéo.


Pour finir, nous nous sommes tous dirigés vers ce projet grâce à nos goûts en matière de vidéo et aussi par curiosité au niveau du challenge du concours Je Filme Ma Formation qui était une première pour TCVision. Aucun d’entre nous ne regrette ce choix malgré les difficultés que nous avons pu rencontrer, et nous sommes fiers d’avoir mené ce projet à bien durant notre deuxième année de ce DUT TC. La cohésion d’équipe aura marquée chacun des membres et elle fait partie des souvenirs de nos deux années à l’IUT Lyon 1.

Photo - TCVision
Publié le 21 février 2018 Mis à jour le 26 février 2018