Formation


Portrait d’étudiant : Juergen et son stage en Roumanie

Afin de valider son diplôme de DUT GMP, Juergen Grams, choisit de réaliser son stage de fin d’études en Roumanie au sein de l’entreprise Electro Alfa CM.

Photo - Electroalfa
A la fin du quatrième semestre de DUT, les étudiants doivent effectuer un stage en entreprise afin de valider leur diplôme. Juergen et Morvan, étudiants en GMP (Génie Mécanique et Productique) à l’IUT Lyon 1, ont fait le choix de partir en Roumanie. Ce choix représente un dépaysement total pour ceux qui souhaitent découvrir une autre culture et se confronter au changement. Le groupe Electro Alfa, en la personne de Mme Nadia Parpaluta - DRH de l’entreprise, les a accueillis pour travailler ensemble sur un projet de robotisation de poste de soudage.

Destination ERASMUS Suceava


La Roumanie, fut une véritable opportunité pour ces deux étudiants qui espéraient relever le défi de l’inconnu et perfectionner leur anglais. L’IUT Lyon 1 offre depuis plus de 20 ans cette possibilité de stage dans le cadre du partenariat ERASMUS avec l’Université Stefan Cel Mare de SUCEAVA. La principale motivation de Juergen pour partir en Roumanie était de découvrir une autre culture, une autre mentalité :
Pour moi, c’était un peu comme partir à l’aventure dans un pays assez méconnu en France, et qui fait l’objet de nombreux préjugés.

Le choix de l’entreprise ELECTRO ALFA CM

Leur stage (d’avril à juin) s’est déroulé dans l’entreprise Electro Alfa, à Botoşani - ville située dans le nord de la Roumanie.  Le groupe a été créé en 1992 et produit des équipements électriques de moyenne et basse tension pour de nombreux secteurs – automobile, paramédical, chantier navals, bâtiment, et même pour le secteur du  nucléaire.

Le stage et ses missions

Jürgen et Morvan ont réalisé un montage de soudage de production de charnières pour permettre la robotisation du processus de fabrication. L’objectif était d’optimiser le temps de fabrication et d’augmenter la qualité du processus de soudage de charnières d’armoires électriques.
Photo - Electro Alfa
Nous avons travaillé ensemble sur un projet de robotisation d’un processus de soudage. Ce projet consistait dans un premier temps à observer le processus actuel de soudage (manuel), de relever les points forts ainsi que les points à améliorer dans l’optique de réaliser un processus robotisé à l’aide d’un robot soudeur. Nous sommes passés par différentes étapes : conception d’un dispositif sur la table du robot afin de réaliser les soudures, puis validation et approbation de la conception par les divers responsables des bureaux de conception et de fabrication. Ensuite, nous avons produit tous les documents techniques permettant sa fabrication.  Enfin, nous avons eu la chance d’assister à la réalisation de notre dispositif, c’est-à-dire la découpe des pièces en tôlerie, le soudage, le pliage ainsi que la galvanisation jusqu’à l’assemblage final.
Le dispositif une fois réalisé, Juergen et  Morvan ont programmé le bras du robot soudeur et effectué des tests de soudage sur les pièces à réaliser pour permettre de sortir le produit fini. La dernière étape a été de présenter leurs résultats et à proposer des pistes d’amélioration :
Finalement le dispositif que nous avions créé n’était pas assez efficient. Qu’à cela ne tienne, nous avons travaillé à des pistes d’améliorations pour notre prototype.

Le bilan

Photo - Electro Alfa
Pour nous, ce stage réalisé à Electro Alfa a été très complet. Nous avons pu suivre la démarche complète menant de l’idée du projet à sa mise en place. Ce stage est l’aboutissement de mes années d’études. Il m’a permis de travailler en autonomie sur un projet avec des objectifs et des attentes industriels.
Ainsi, ces deux étudiants ont pu se rendre compte de l’importance des documents techniques et des différentes étapes du processus de conception et de fabrication. Juergen et son camarade ont ainsi pu approfondir leurs connaissances, être confrontés à des problématiques professionnelles, travailler en totale autonomie tout en travaillant au sein d’une équipe. Bien entendu ce stage a aussi été un atout majeur pour le perfectionnement de la langue anglaise technique.

Avec leur DUT en poche, souhaitons à Jurgen et à Morvan de nombreuses réussites dans leur future vie professionnelle.
Publié le 23 novembre 2017