Formation


Livraison de trois machines spéciales par le département GMP

Le département Génie Mécanique et Productique propose des formations en DUT et en licence professionnelles dans les secteurs de la mécanique, du dimensionnement des structures et de la résistance des matériaux. Ces compétences se retrouvent tout au long de la chaine de réalisation de très nombreux produits. Ainsi du Bureau d’études aux essais en passant par l’industrialisation le département GMP est capable de prendre en charge des problématiques complexes.

Cette année, le département Génie Mécanique et Productique de l’IUT Lyon 1 a conduit l’étude, la production et les tests de trois machines spéciales. Ce type de réalisation touche différents secteurs tel que le sport de haut niveau, l’artisanat, et même l’élevage.  

Gaspard PETIOT, responsable des projets nous explique que « les étudiant·e·s de deuxième année de GMP disposent de huit mois pour traiter sous forme de projet une problématique confiée par des athlètes, un artisan ou un éleveur. L’occasion leur est donnée d’avoir une première expérience du développement et de la fabrication d’un produit. Une présentation orale est organisée en présence du commanditaire et d’un groupe d’étudiant·e·s de première année ». Les sujets proposés  sont très variés et le département GMP attache beaucoup d’importance à trouver des projets concrets devant répondre à une problématique amenée par un commanditaire extérieur à notre IUT.

Benjamin PAYET et Jean-Rémi LEROY, enseignants sur le site de Villeurbanne Gratte-Ciel ont fait le choix de répondre à de nombreuses demandes. Celle de l’équipe nationale de biathlon, avec la réalisation d’une machine d’essais en est l’une des plus marquantes. « Il y a peu de temps, leur entraineur nous confiait que l’idée de cet instrument était née il y a plus de 15 ans mais que, faute de compétences, il n’avait jamais vu le jour. Aujourd’hui nous leur livrons une machine fiable répondant aux exigences liées à la préparation du matériel des biathlètes ».

Équipement pour l’équipe de France de biathlon avec un des membres de l’équipe en charge de ce projet
Équipement pour l’équipe de France de biathlon avec un des membres de l’équipe en charge de ce projet
Copyright Benjamin PAYET / IUTLyon1 GMP


Sarah ZAKARIA est une étudiante de deuxième années en charge de la conception et de la fabrication d’engins de levage pour une scierie du Haut Forez : « ces projets nous permettent non seulement de réinvestir les enseignements dispensés mais aussi d’explorer de nouvelles compétences. Notre expérience à l’IUT s’en trouve enrichie. J’espère sincèrement que la qualité d’exécution des machines que nous avons livré à la scierie révèle l’enthousiasme dont nous avons fait preuve tout au long du projet ».

Outil de levage pour une scierie avec le groupe en charge de ce projet (Sarah au centre)
Outil de levage pour une scierie avec le groupe en charge de ce projet (Sarah au centre)
Copyright Sébastien HENRY / IUTLyon1 GMP

Jean-Rémi LEROY, responsable du laboratoire de technologie précise que « depuis quelques années nous réalisons des machines de plus en plus complexes et variées. Nous intégrons aujourd’hui de façon systématique de l’électronique, de l’hydraulique et des chaînes de mesures à nos réalisations. Notre volonté est d’apporter une assistance technique à des structures dont les besoins sont en adéquation avec l’évolution de la formation de nos étudiant·e·s ». La réalisation d’une distributrice d’aliments destinée à un élevage porcin labélisé « agriculture biologique » atteste de ce mode de fonctionnement « gagnant-gagnant ».

Machine de répartition d’aliments pour porcs avec l’équipe projet
Machine de répartition d’aliments pour porcs avec l’équipe projet
Copyright Benjamin PAYET / IUTLyon1 GMP

Dès l’an prochain une machine permettant la fabrication de spaghettis pour le compte d’une ferme de l’Ardèche sera mise à l’étude.
Et si vous avez ce type de projet, n’hésitez pas à venir nous rencontrer pour que nous puissions étudier votre projet ensemble : iutgratteciel.gmp@univ-lyon1.fr
Publié le 2 mai 2019