Projet


Une année avec le projet OPTIM

Les étudiants de l’IUT Lyon 1 engagés dans le projet OPTIM semblent avoir trouvé une voie d’épanouissement personnel.

Depuis 2008, le dispositif « les cordées de la réussite » initié par le Ministère de l’Education Nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, vise à favoriser l’accès à l’enseignement supérieur de jeunes quel que soit leur milieu socio-culturel. Parmi les 27 cordées labélisées chaque année dans l’Académie de Lyon,  la Cordée OPTIM (Orientation et Programme pour la Technologie, l'Ingénierie et le Management) est portée par le département GMP de l’IUT depuis 2006.  Il s’agit de faire découvrir l’enseignement supérieur à des collégiens et lycéens grâce à un dispositif basé sur le tutorat et l’accompagnement personnalisé.

Un projet en trois axes

En début de  deuxième année de DUT, les étudiants sont amenés à choisir un projet tuteuré pour lequel ils doivent  faire preuve d’un intérêt et d’une  implication personnelle forte.

Les étudiants du département GMP qui optent pour le programme OPTIM suivent, selon leur choix,  un groupe de collégiens ou de lycéens. Le premier axe de leur  mission est d’accompagner ces derniers dans leurs révisions, de les aider à organiser leur travail de manière méthodique, de répondre à leurs questions, notamment sur l’orientation et l’enseignement supérieur.  L’objectif est que collégiens et lycéens aient une meilleure connaissance de l’éventail des établissements et des formations proposées, des démarches  à suivre,... et qu’ils se projettent  ainsi mieux dans  l’après baccalauréat.

Le deuxième axe porte sur l’organisation de sorties dans des entreprises afin que collégiens et lycéens découvrent le monde professionnel.  L’objectif est de mieux faire le lien entre les filières de formation et le monde professionnel : par exemple, cette année, ils ont pu visiter le centre de tri de recyclage de Rillieux-La-Pape, le centre de maintenance du tramway de Lyon, etc…

Enfin, le troisième axe du programme OPTIM est la découverte, dans ses aspects techniques, de la filière technologique GMP. Pour remplir cet objectif, les étudiants de GMP mettent en place des mini Travaux Pratiques  au cours desquels collégiens et lycéens produisent,  par exemple, des porte-clés en aluminium ou des pièces spécifiques pour des robots marcheurs. Cette approche très concrète permet de mieux appréhender le contenu de formation.

Photo - Soutenance projet OPTIM sur le site Gratte-ciel
Soutenance projet OPTIM sur le site Gratte-ciel. Copyright photo Laurène GIANNUZZI / IUT Lyon 1

Des résultats concluants pour tous les acteurs

Ce projet demande aux étudiants engagés dans ce projet, organisation, anticipation, réactivité et pédagogie. Le bilan montre qu’ils  sont capables de gérer les plannings des tutorats, les relations avec les entreprises et qu’ils savent faire face aux difficultés qui surviennent. Ils peuvent ainsi  développer leur autonomie et mettre en œuvre les compétences nécessaires à la réussite d’un tel programme.

Les étudiants quant à eux, indiquent qu’ils améliorent leur capacité à communiquer avec des personnes extérieures, qu’ils sont plus à l’aise dans leur relation avec les professionnels,  mais surtout qu’il est valorisant pour eux de tuteurer des jeunes et de les aider à se projeter dans de futures études.

C’est un projet qui récolte également des retours positifs, de la part des  élèves du secondaire puisqu’ils mettent en avant l’amélioration de leurs notes et l’acquisition de nouvelles méthodes de travail.


Photo - Visite d’un laboratoire du département GMP
Visite d’un laboratoire du département GMP. Encadrement, des élèves du Collège Gilbert DRU, effectué par les étudiants du département GMP de l’IUT. Copyright photo Laurène GIANNUZZI / IUT Lyon

Photo - OPTIM
M. KOUIDRI, responsable maintenance TCL accompagné des élèves du Collège Gilbert Dru et de leur enseignant de technologie Copyright photo groupe GMP 2A03/ IUT Lyon 1
Publié le 16 mai 2017 Mis à jour le 30 mai 2017