DUT Génie Biologique, Option Industries alimentaires et biologiques [IAB]


Le plus de l'université Lyon 1 :

Le DUT Génie Biologique - option IAB se déroule sur un technopôle agro-alimentaire “Alimentec”, comprenant des laboratoires de recherche universitaires (Laboratoire de Recherche BioDyMIA, CNRS – Ressources des terroirs), le Laboratoire Départementale d’Analyses de l’Ain et des centres techniques d’analyse sensorielle et de conditionnement des aliments. Les travaux pratiques de technologie alimentaire se déroulent dans une halle de 700 m2 semi-industrielle, où les étudiants travaillent en équipe dans le respect des normes d’hygiène et de sécurité.


Description de la formation :

Durée de la formation : 4 semestres
Nombre d'heures de formation à l'Université : 1800h
Nombre de semaines de stage en entreprise : 12 semaines (2 semaines au semestre 2 et 10 semaines au semestre 4)

Cours magistraux (20%) - Travaux dirigés en groupes de 26 étudiants (35%) - Travaux pratiques en groupes de 13 étudiants (46%) - Projets tuteurés (groupe de 5 étudiants)

Atouts pédagogiques :
- halle technologique semi-industrielle (700m2) - Des travaux pratiques "intégrés" : production des étudiants (saumon fumé et fromage blanc), couplées aux analyses microbiologiques et biochimiques des produits et au contrôle de l'hygiène des locaux.
- proximité avec le secteur agro-alimentaire (intervention de professionnels dans la formation (en cours, travaux pratiques, projets tuteurés…), expérience professionnelle d’un minimum de 2 semaines dès la 1ère année IUT, nombreuses possibilités d’interactions avec les professionnels (ex : Mardis de l’agro-alimentaire (conférences et témoignages sur des sujets d’actualité de la filière)) Une partie des enseignants sont chercheurs dans un laboratoire de recherche en agro-alimentaire sur le site.
Activités optionnelles proposées : seconde langue (en cohérence avec la politique volontariste d’ouverture internationale du Département), sports, musique.

Résumé de la formation :

L’objectif du DUT Génie Biologique option Industries alimentaires et biologiques est de former en 2 ans des techniciens supérieurs polyvalents dans des secteurs professionnels variés comme les analyses biologiques, la biotechnologie, la nutrition et l’agro-alimentaire. . Ils  pourront exercer leur activité s’investir dans la production, le contrôle et la recherche et développement des secteurs de l’agro-alimentaire, biotechnologique, et certaines branches des secteurs pharmaceutique et cosmétique.

Public concerné et pré-requis :

- Bacheliers S, STL, STAV. Les candidatures d'étudiants en réorientation sont également prises en compte (CPGE, L1, médecine, ...),  étudiants ayant suivi une remise à niveau (AUP).
- Accueil possible directement en S3 ou en S2, après entretien et suivant les dossiers

Compétences acquises dans cette formation :

- Maîtriser et savoir organiser le travail de production (maîtriser les outils de production ; gérer et planifier les moyens matériels et humains dans un contexte d'hygiène et de sécurité).
- Maîtriser et savoir organiser le travail d'analyse et savoir rendre compte (maîtriser les techniques analytiques microbiologiques, biochimiques, sensorielles, physico-chimiques afin de s'assurer de la conformité des produits)
- Maîtriser et savoir appliquer la démarche qualité dans le respect des normes.
- Maîtriser, dans le cadre de la recherche et développement,  les principes d’optimisation des procédés et d’élaboration de nouveaux produits alimentaires et biologiques.

Poursuites d'études et débouchés :

Poursuites d'études :
- Licences professionnelles,
- Licences,
- Écoles d’ingénieurs,
- Autres DUT (Informatique, Gestion Commerce, etc.) pour avoir une double compétence,
- Études à l’étranger.

Débouchés professionnels :
Ce DUT prépare à de nombreux métiers différents :
- Technicien en production: gérer les moyens matériels et humains d'une ligne de production, surveiller la qualité des matières premières et des produits, en respectant les normes d'hygiène et de sécurité.
- Technicien de laboratoire de contrôle de fabrication des industries de process : en laboratoire contrôle-qualité (public ou privé) : mettre en œuvre les analyses microbiologiques, biochimiques, physico-chimiques, sensorielles pour assurer la conformité des produits dans un contexte normatif, peut participer à la démarche qualité de l'entreprise (animation, certification ISO, formation...).
- Technicien en laboratoire de recherche des industries de process : participer à la mise au point et à l'optimisation des procédés, matériels et produits nouveaux.

Spécificités et conditions d'accès :

Admission sur dossier (entretien individuel éventuel pour les cas particuliers)

Pression de sélection en 2015 : bacheliers S : 514 dossiers, 369 appelés ;  bacheliers STL-STAV : 100 dossiers, 66 appelés ; autres (étrangers ou parcours atypiques) 2 dossiers, 0 appelé.

Modalités d'inscription :

Informations sur http://iut.univ-lyon1.fr
Demande de dossier de candidature : accès direct

Modalités d'évaluation des connaissances :

Contrôle continu (interrogations, devoirs, exposés, rapports, ...)
Un bilan individuel d'acquisition des connaissances est fait en fin de chacun des semestres.
Suivi du stage en entreprise + comptes rendus écrit (rapport de stage) et oral (soutenance).
Cours de soutien et accompagnement des étudiants en difficultés.

Effectifs des années antérieures :

Effectif moyen : 78 étudiants

Taux de réussite des années antérieures :

Taux de réussite : environ 95% suivant les promotions

Insertion :

Commentaire sur les statistiques d'insertion :
- 21% d'étudiants titulaires d'un Bac technologique.
- 66% d'étudiants de sexe féminin.
- 6% des diplômés s'insèrent immédiatement après le DUT.
- 92% des diplômés poursuivent leurs études pendant 1 an, 2 ans ou 3 ans (28% Licences Pro, 35% Licences, 15% Écoles d'ingénieurs, 8% Étranger, 6% Autres)


Liste des métiers (Code ROME) : H2102, H1503, H1210 (Référence des codes ROME)


International :

Possibilités offertes aux étudiants :
- stages de fin de deuxième année à l’étranger (42% en 2015) : Bulgarie, Québec, Norvège, Finlande, Roumanie, Italie, Belgique, Allemagne, Pays de Galles, Ecosse, Tunisie, Espagne, Serbie.
- Semestre 4 possible au Québec, en Belgique  et en Bulgarie (8% en 2015)
- DUETI (notamment en Ecosse et au Québec)

Conseiller en matière de mobilité des étudiants : BUSI SOPHIE iut.imi@univ-lyon1.fr



Alternance :